Le reflux gastro-œsophagien ou “RGO” se traduit par une remontée passive du contenu de l’estomac dans l’œsophage de bébé. Elles sont mêlées de salive et de lait et surgissent généralement après la tétée ou en cas de pression exagérée sur l’estomac (pendant qu’on le porte ou qu’on le change et que l’on relève leurs jambes). Effectivement, chez le bébé, l’anneau (le cardia) qui se charge d’empêcher les aliments de remonter n’est pas encore mature. Raison pour laquelle, il y a régurgitation.

Le RGO se produit chez tous les bébés ou presque. Il est plus fréquent chez les enfants de 2 mois à 6 mois, notamment par l’augmentation du volume des tétées. Il diminue vers 7 mois et disparaît à 85% chez les nourrissons de 12 mois et 95% avant 18 mois.

Reflux gastro-œsophagien (RGO) chez bébé : symptômes et traitement

Quels sont les symptômes

Le reflux gastro-œsophagien est dit simple lorsqu’ils sont sans douleur et n’ont aucun impact sur la croissance du bébé. Ces régurgitations se différencient des vomissements par le fait qu’elles se font sans effort.

Le reflux gastro-œsophagien est dit compliqué lorsqu’on aperçoit les symptômes suivants :

  • Régurgitations fréquentes
  • Douleurs ou irritabilité pendant et après les boires
  • Rejet de lait avec odeur de vomi
  • Troubles de sommeil
  • Gain de poids insuffisant
  • Troubles respiratoires tels que la toux, les étouffements ou les bronchospasmes à répétition.

Comment le traiter ?

Selon un professionnel de la santé, le reflux gastro-œsophagien se traite seulement s’il est tardif, sent le vomi, acide et fait pleurer le bébé. Il faut veiller à ce que l’acide ne vienne pas irriter le bas de l’œsophage (ce qui peut entraîner une œsophagite). En effet, cela peut provoquer des problèmes respiratoires et des complications ORL. Si tel est le cas, il sera impératif de consulter un médecin qui prescrira un petit pansement gastrique à donner entre les tétées.

Puisque le reflux provient de l’immaturité du système digestif de bébé, il devra se passer naturellement avec la croissance de celui-ci s’il n’y a pas de complications. Voici quelques astuces qui permettent de soulager le reflux gastro-œsophagien chez un nourrisson :

  • Surélevez légèrement son lit de sorte à ce que sa tête soit surélevée par rapport à son estomac.
  • Evitez de trop le manipuler après sa tétée. Pensez par exemple à le changer avant.
  • Faites une pause de 3 ou 4 fois pendant ses repas pour qu’il puisse faire des rapports et évacuer l’air.
  • Après le boire, gardez bébé dans une position verticale quelques minutes. Vous pouvez vous servir d’un porte-bébé pour le faire.
  • S’il est en âge de s’asseoir, vous pouvez le mettre dans une chaise haute pendant 30 minutes environ avant de l’allonger.
  • Si vous allaitez bébé au sein, sachez que le sein reste le meilleur lait même s’il fait beaucoup de reflux. Dans le cas contraire, demandez conseil au pédiatre sur le type de lait adapté aux enfants sujets au reflux gastro-œsophagien.
  • Si votre bébé est en âge de consommer d’autres aliments que le lait, préparez des aliments solides