Beaucoup ont tendance à penser que la préparation du biberon est à prendre à la légère. Pourtant, les parents le savent, certaines règles sont à respecter pour ne pas nuire à la santé du nourrisson. Les paragraphes qui suivent vous apprennent à faire un biberon bien dosé, à la bonne température.

Ce qu’il faut faire avant la préparation du biberon

Le moment de la préparation du biberon doit être à l’heure même où le tout-petit mange. Il est fortement déconseillé de le faire à l’avance. En effet, les bactéries peuvent se développer rapidement dans le lait. Le dosage doit être respecté. La quantité de lait en poudre que vous utiliserez dépend du poids et de l’âge de l’enfant. Dans l’idéal, pour un nouveau-né, la quantité est entre 30 à 90 ml de lait par biberon.  Dès qu’il atteint un mois, cela augmentera de 90 à 120 ml. L’eau du robinet ou l’eau en bouteille sont utilisables pour la préparation. Toutefois, évitez l’eau d’un robinet avec un adoucisseur d’eau. Et en aucun cas, le goulot du biberon ne devrait être mis en contact avec le robinet. Concernant l’eau en bouteille, pensez à vérifier l’étiquette pour savoir si celle-ci convient réellement à l’alimentation du bébé. La température idéale est de 37°C. Pour le chauffer, l’utilisation d’un chauffe biberon est très pratique, comparé aux micro-ondes. Rincer le biberon est obligatoire après chaque utilisation.

La préparation proprement dite

Avant la préparation, il est nécessaire de vous laver la main et de nettoyer le lieu de la préparation. Une fois que vous avez réuni tous les ustensiles, vous pouvez mettre la quantité d’eau nécessaire dans le biberon. Ensuite, ajoutez le lait en poudre. L’utilisation de la mesurette contenue dans la boîte de lait s’avère utile. Quand la poudre est dans le biberon, vous pouvez boucher celui-ci et commencer à mélanger. Pour ce faire, roulez le biberon entre vos mains. Agitez celui-ci pour mieux reconstituer le lait liquide. Assurez-vous que dans le fond, il ne reste pas de poudre non diluée. En outre, versez-en sur l’intérieur de votre poignet pour voir si le lait n’est pas trop chaud pour le bébé. Enfin, gardez en tête que le lait du tout-petit est un terrain où les microbes de multiplient rapidement. De ce fait, s’il est à température ambiante, il est tout à fait possible de le conserver pendant un délai d’une heure. Il est sage de jeter le liquide, passé ce délai.